•  

    PROMENADE A LA CAMPAGNE

    La Maman de Chunhong habite à la campagne, et comme je l’ai dit dans l’article précédent, la campagne chinoise et la campagne française, ça n’est pas … tout à fait… la même chose.

     

    Taiji et autres histoires drôles

    Campagne chinoise et jardins fleuris

     

    Taiji et autres histoires drôles

    Coucher de soleil sur champs dorés

     

    Taiji et autres histoires drôles

    Les Tianjinois plantent des légumes

     

    Je suppose que les Tianjinois ne jugeant pas nécessaire d’acheter le jardin avec la maison (ou n’en ayant simplement pas l’occasion, les maisons étant collées les unes aux autres), et le système de traitement des ordures étant très peu développé encore en Chine, ils utilisent les lieux publics (c’est-à-dire derrière leur maison) pour jeter leurs déchets. Il est certain que si les lieux publics étaient privatisés, les Tianjinois ne se permettraient pas de jeter leurs ordures  chez eux ou chez leurs voisins.

     

    Taiji et autres histoires drôles

    Avant d’apercevoir ces pêcheurs, j’ai demandé à la grand-mère de Tianjin s’il y avait des poissons dans le fleuve, et elle m’a répondu, avec son accent à couper au couteau 在河里有鱼 (zai he li you yu [dzai h’e li yo yu] dans le fleuve il y a des poissons), ce que Xinxin s’est empressée de répéter en boucle, TianTian suivant le mouvement.

     

     

    Taiji et autres histoires drôles suite

    Petit chemin de verdure

     


    votre commentaire
  • TAIJI APRES-MIDI

    Jun (prononcer Tüne), le mari de Chunhong fait du Taiji, une catégorie de Kung-Fu. Il m’a donc proposé d’assister à un championnat de Taiji en ce chouette Lundi matin, qui fut pour moi autant un moment très drôle qu’un moment de profonde admiration pour ces petits bonshommes qui se dandinaient dans un stade, en face d’un jury tout habillé de blanc.

    J’ai tenté le Taiji avec Jun l’un des premiers soirs de mon arrivée, et malgré l’aspect extérieur quand même assez ridicule, c’est un art très difficile d’équilibre et de souplesse, de maîtrise de soi, de son corps, de l’ensemble de ses mouvements dans les moindres détails, de synchronisation des bras et des jambes… en gros tout ce que je n’ai pas (j’ai assez tendance à me marcher sur les pieds).

    Taiji et autres histoires drôlesVous noterez l’air d’agilité qui semble me transcender en ce moment d’intense concentration

     

    Taiji et autres histoires drôles

     Les professeurs et collègues de Taiji de Jun à ma gauche, moi en 4ème position (BIG SMILE), et enfin Jun en personne.

     

    C’était donc drôle de voir ce championnat de Taiji avec un stade ayant des places numérotées de 1 à 6 et un jury qui choisit le meilleur de chaque groupe qui passe.

     

    Taiji et autres histoires drôles

     

    Taiji féminin

     

    Taiji et autres histoires drôles

    Un ami de Jun

     

    Taiji et autres histoires drôles

    Une brochette de jurés

     

    Taiji et autres histoires drôles

    Les différentes positions du Taiji

     

     


    1 commentaire
  • Internet est un vrai calvaire en Chine, car contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est d’abord difficile d’y avoir accès, les Chinois ayant un degré d’avance sur nous et utilisant la 3G grâce à leur 手机[shoti] préféré, le téléphone portable.

    De plus, expérimenter Google est très instructif puisqu’on n’y a tout simplement pas accès. En revanche Yahoo fonctionne (il doit être peu connu des autorités chinoises sans doute), 百度 également, (BaiDu, moteur de recherche chinois, qui signifie « 100 degrés ») et Facebook ne fonctionne pas.

    A quand un printemps chinois ?

     

    Fesses de Bouc

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique