• <<

    LA MARQUISE DE MERTEUIL AU VICOMTE DE VALMONT

    Savez-vous que vous avez perdu plus que vous ne croyez à ne pas vous charger de cet enfant ? elle est vraiment délicieuse ! cela n'a ni caractère ni principe ; jugez combien sa société sera douce et facile. Je ne crois pas qu'elle brille jamais par le sentiment ; mais tout annonce en elle les sensations les plus vives. Sans esprit et sans finesse, elle a pourtant une certaine fausseté naturelle, si l'on peut parler ainsi, qui quelquefois m'étonne moi-même (...). Elle est naturellement très caressante, et je m'en amuse quelquefois ; sa petite tête se monte avec une facilité incroyable ; et elle est alors d'autant plus plaisante, qu'elle ne sait rien, de ce qu'elle désire tant de savoir. Il lui en prend des impatiences tout à fait drôles ; elle rit, elle se dépite, elle pleure, et puis elle me prie de l'instruire, avec une bonne foi réellement séduisante.

    >>

    Mes chers amis,

    Comme très régulièrement, je me suis récemment fait la réflexion suivante : il n'est souvent pas utile d'aller au cinéma pour observer les merveilles de l'être humain. J'aime beaucoup observer les gens, et j'aimerais parfois avoir le pouvoir d'entrer dans leur tête pour percer le mystère de ces personnages fascinants. Mais bon, j'imagine que ce serait comme découvrir le "truc" d'un tour de magie ou la solution ultime aux mystères de l'univers. Ce serait très décevant.


    On dit de quelqu'un qu'il est gentil lorsqu'il
    ne brille ni par le goût ni par l'espritJ'imagine que pratiquer le libertinage est une façon de rire soigneusement des imbéciles heureux, comme au fond un jeu d'échec dont les pions seraient bien plus complexes et délicats à manier.
    Imaginez-vous un plateau sur lequel la reine se déplace à son bon gré, selon ses humeurs. Il faudrait alors la persuader joliment de rester à sa place ou d'aller séduire le roi.


    Je suppose que les hommes politiques n'ont pas fait l'ENA pour rien. Ils ont l'intelligence du jeu d'échec et savent préparer plusieurs coups d'avance, sans scrupule ni vergogne. La loi du Talion régit les mœurs. Pourtant je pense qu'il serait parfois plus utile de dédier toute cette énergie intellectuelle au peuple. Mais le peuple ne comprend pas.


    Je n'ai rien saisi et je suis naïve, parce que je laisse mes sentiments guider ma vie. C'est toutefois ce qui me plaît le plus, c'est ce qui fait que je vibre quand je vois le soleil et qui fait que je mourrai sans regret. Car au fond, comme un roi sans divertissement, l'esprit agile se prend la tête, prend la grosse tête, tourne en rond et reste seul. 

     

     

    Tactique tactile


    1 commentaire
  • Petits amours,

    Plusieurs nouvelles toutes fraîches d'un pays où le soleil fait rage,

    [Clique ici si tu veux un aperçu de ce que ce serait de te dorer les orteils avec Diane et Raph sous un palmier]

    Tout d'abord, je suis malade. J'ai une amygdalite (le nom sonne aussi sexy que ce qui coule de mon nez). C'est pour ça que je tenais à dire que malgré la bonne humeur économique actuelle et la montée du FN, je n'ai encore une fois pas manqué de remercier la France quand j'ai payé en tout 23€ pour une consultation chez le docteur et pour six boîtes de médicaments.
    Les Américains auraient de quoi être jaloux. Surtout vu comme ça fait mal, une amygdalite.

    ***

    Ensuite, ça y est, c'est confirmé, je vais construire une ferme à Lille. Du moins, je vais essayer, et ce avec le soutien de l'Edhec pendant au moins 5 mois. J'ai l'impression de sauter d'une falaise en parapente.

    Le principe est simple (la pratique sans doute moins) : trouver un terrain, faire pousser des fruits, des légumes, quelques poules et des lapins grâce à des agriculteurs urbains, rentabiliser la ferme grâce à la permaculture, vendre les produits sur un marché, ainsi que des produits dérivés comme par exemple des murs végétaux, des sacs à compost. Finalement, valoriser le terrain sur lequel la ferme est construite d'un point de vue immobilier. L'idée n'est pas de moi. Elle a déjà été mise en oeuvre par une association (fermes d'avenir), ainsi qu'à la Gare Saint Sauveur à Lille.

    ***

    Finalement, autre projet en cours de malaxation : faire une bédé. Pour rester tout à fait dans le même thème, l'histoire tournerait autour de la ville de Tomicity où les architectes seraient dirigeants. Chamchaka serait mon héros principal. Beaucoup de personnages sont déjà construits, le scénario aussi. Il manque maintenant les détails. Mais tout ça reste une surprise pour l'instant.


    Un premier aperçu schématique de la ville.

     

    Ferme, ouvre-toi.

    Bisouilles


    2 commentaires
  •  

     

    C'est ce moment où quand tu entends, ce matin-là, "On a failli y être, Maman et moi" que tu te rends compte de ce que ça représente, d'entendre la voix de ton père au téléphone.

    Ce moment là où tu as l'impression d'être plongé dans un océan de silence

     

    [Silence]


    votre commentaire